Stacks Image 2767
Stacks Image 2771
Stacks Image 2769
Stacks Image 2762
Communiqué spécial, en lien avec l'actualité :

Hommage à un professeur de la République lâchement assassiné.

Une minute de silence à la Victoire Chabbat Berechit :
Samuel Paty, Professeur d’Histoire au collège de Conflans-Sainte-Honorine a été effroyablement assassiné par un terroriste islamiste hier après midi en rejoignant son domicile.

Ce matin, pendant l’office de chabbat, en respectant une minute de silence, nous avons souhaité lui rendre hommage et faire part à sa famille, à ses collègues et à tous les enseignants de l’École républicaine et laïque de l’indignation, de la colère et de l’inquiétude de la Communauté juive et tout particulièrement de celle de la Grande synagogue de Paris.

Enseigner la tolérance, la liberté d’expression, la liberté de penser, ne serait donc plus possible dans notre pays ?

Nous avions le devoir de rendre cet hommage à ce Martyr de la République dans ce haut lieu du combat mené de 1875 à 1905 pour l’école républicaine, pour la tolérance et pour la laïcité qu’est la Grande synagogue de la Victoire. Nous avons rappelé ce matin que ce combat de 30 ans avait été mené par le Grand Rabbin Zadoc Kahn, qui voyait dans la laïcité républicaine le seul vecteur de la liberté de culte, mais donc de la liberté de pensée, de la Liberté tout simplement.

Le Président Jacques CANET

Le Rabbin Moshé SEBBAG

Stacks Image 2751

Simhat Torah, clôture des fêtes de Tichri 2020


Ces fêtes de Tichri 2020 ont eu un parfum tout à fait étrange en cette période de pandémie très déstabilisante pour toutes les activités sociales, culturelles et économiques.

Dès le mois de juin on pouvait s’interroger sur la possibilité de nous réunir dans les synagogues à l’horizon de la rentrée des vacances. Si certains ont eu des doutes dans d’autres synagogues parisiennes, à la Victoire nous avons tout mis en œuvre, dès la fin du confinement, pour assurer un fonctionnement normal de toutes les activités : offices, cérémonies de mariages et de Bar-Mitsva, Talmud Torah, offices de semaine et de Chabbat, cérémonies nationales et bien évidemment célébration de toutes les fêtes de Tichri.

Qu’il s’agisse de Roch Hachana, de Kippour, de Souccoth et pour terminer de Simhat Torah, nous avons su nous adapter à la situation en prenant toutes les mesures permettant d’assurer ces célébrations dans l’esprit de recueillement mais aussi de joie qu’il convient à ces moments.

Simhat Torah n’a pas échappé à ces nouvelles règles. Samedi soir et dimanche matin nous avons célébré cette importante fête dans une ambiance familiale, puisque seuls les fidèles inscrits étaient autorisés à se joindre à la prière et aux danses traditionnelles, alors que toutes les autres années plusieurs centaines de personnes avaient l’habitude de participer à ces grands moments.

Dimanche matin, et comme le veut la tradition, nous avons honoré deux fidèles très assidus et leurs familles et amis. Hervé
Krameisen, Hatan Torah a clôturé la lecture de la Torah en lisant avec un brio insoupçonné toute la Paracha, évidemment sous le talith nuptial tendu par quatre de ses amis. Puis ce fut ensuite au tour de Julien Lelouet de redémarrer le cycle de la lecture avec Berechit, ponctué à chaque paragraphe par les choristes de la Victoire.

Ces deux amis très fidèles de tous nos offices depuis des années, prennent aussi part à la vie communautaire de manière très discrète mais très intense, en assistant aux cours, en s’investissant au Talmud Torah, ou même en aidant très concrètement et très directement le rabbin Moshé Sebbag en portant assistance à des personnes en difficulté.

Il était naturel que nous leur rendions cet hommage.
Jacques Canet.

Stacks Image 2510
Stacks Image 2076
Synagogue de la Victoire
44, rue de la Victoire – 75009 Paris
Métro : Le Peletier ou Notre-Dame de Lorette
Tél. : 01.40.82.26.73
infos@lavictoire.org